Detail

Du gibier pour la forêt

 
Autor Christa Mosler-Berger
Jahr 2019 / 2
Format PDF / A4-Broschüre
Umfang 12

L’influence du gibier sur la forêt a déjà fait couler beaucoup d’encre. La plupart du temps, on aborde la problématique de l’abroutissement des jeunes arbres, qui peut venir contrecarrer le rajeunissement forestier, et donc la conservation des forêts. Les fauteurs de troubles sont vite nommés: le chevreuil, le cerf élaphe et, selon les régions, le chamois. Par contre, on ne trouve quasiment pas d’analyse étudiant l’effet des interventions humaines en forêt sur ces trois espèces. En effet, selon les interventions, le gibier est favorisé ou désavantagé. On vise un équilibre entre la forêt, le gibier et les fonctions que la forêt doit remplir pour l’être humain. Cet objectif ne peut être atteint que si chacun est prêt à faire des concessions – propriétaires avec leurs objectifs sylvicoles, forestiers, garde faunes, chasseurs, et toute personne passant du temps en forêt: sous une forme ou sous une autre, les interactions forêt-gibier subissent leur influence. Depuis longtemps, certains revendiquent la priorité de la forêt sur le gibier, objectif irréaliste: la forêt appartient aussi à la faune. Aujourd’hui, on peut se rapprocher d’un équilibre si l’on tient compte de toutes les influences majeures.

PDF-Version: 8.00 CHF
Stück:


A4-Broschüre : 10.00 CHF
Stück: