Des chevreuils, des lynx et des hommes – un rapport complexe entre chasseurs et chassés

Autor

Annette Barkhausen

Jahr

2020

Ausgabe

6

Typ

PDF

Umfang

12 Seiten

Sprache

Französisch


Objectif Faune Chevreuils, lynx, hommes 6 / 2020

Parmi les sujets de recherche les plus passionnants que l’écologie ait à proposer, on nommera les rapports entre proies et prédateurs. Chaque protagoniste doit en eff et adapter son comportement et sa manière d’appréhender le territoire à son antagoniste. Les animaux chassés se cachent ou essaient d’esquiver le danger en se déplaçant, alors que les prédateurs ne ménagent pas leurs eff orts pour repérer et capturer leurs proies, envers et contre tout. Le rapport proie-prédateur devient particulièrement compliqué du moment que plus de deux espèces sont impliquées. Plusieurs prédateurs peuvent influencer mutuellement le succès de la chasse, puisque les proies se voient forcées d’éviter non pas un seul, mais plusieurs dangers. L’homme qui chasse intervient lui aussi dans le système proie-prédateur. Au sommet de la pyramide alimentaire, il fait concurrence aux prédateurs
naturels. Benedikt Gehr, de l’université de Zurich, a étudié dans l’Oberland bernois comment l’être humain influence le comportement et l’exploitation du territoire de deux espèces indigènes, soit le lynx et le chevreuil, l’une des proies favorites du félin.


CHF 8.00